Tetraclinis articulata

Synonyme : Callitris articulata (Vahl) Link

En Afrique du Nord, le thuya de Berbérie est surtout présent au Maroc avec 900 000 ha.

Tetraclinis articulata (Vahl) Masters #1

Tetraclinis articulata (Vahl) Masters [photo 1/15]

Ramule à aspect articulé avec cône femelle pas encore ouvert.

Crédit photographique : Ralph Mangelsdorff

Télécharger [1956x1440 px - 143,65 Ko]

Tetraclinis articulata (Vahl) Masters [photo 1/15]

Ramule à aspect articulé avec cône femelle pas encore ouvert.

Crédit photographique : Ralph Mangelsdorff

Télécharger [1956x1440 px - 143,65 Ko]

Tetraclinis articulata (Vahl) Masters [photo 2/15]

Tetraclinaie de l'Amsittène, massif au nord d'Agadir. Les peuplements de thuya ont tous eu à souffrir des charbonniers et défricheurs, de la pratique du gemmage (production de la gomme sandaraque) et de l'exploitation des loupes (marquetterie).

Crédit photographique : Jean-Paul Peltier

Télécharger [2272x1704 px - 1 376,79 Ko]

Tetraclinis articulata (Vahl) Masters [photo 2/15]

Tetraclinaie de l'Amsittène, massif au nord d'Agadir. Les peuplements de thuya ont tous eu à souffrir des charbonniers et défricheurs, de la pratique du gemmage (production de la gomme sandaraque) et de l'exploitation des loupes (marquetterie).

Crédit photographique : Jean-Paul Peltier

Télécharger [2272x1704 px - 1 376,79 Ko]

Tetraclinis articulata (Vahl) Masters (Anti-Atlas mountains of Morocco) [photo 3/15]

Le thuya de Berbérie est très rare dans l'Anti-Atlas. La tetraclinaie résiduelle à euphorbe oursin, armoise blanche et arganier de Bou-Izakarn (calcaires et dolomie) représente les restes d'une forêt très xérophile qui dans le passé colonisait les piémonts septentrionaux de l'Anti-Atlas. Le thuya de Berbérie pénètre ici localement dans l'aride supérieur et il représente une limite arborée au contact des steppes. Cette formation est unique au Maroc, elle devrait être intégralement protégée.

Crédit photographique : Jean-Paul Peltier

Télécharger [1500x1125 px - 1 563,52 Ko]

Tetraclinis articulata (Vahl) Masters (Anti-Atlas mountains of Morocco) [photo 3/15]

Le thuya de Berbérie est très rare dans l'Anti-Atlas. La tetraclinaie résiduelle à euphorbe oursin, armoise blanche et arganier de Bou-Izakarn (calcaires et dolomie) représente les restes d'une forêt très xérophile qui dans le passé colonisait les piémonts septentrionaux de l'Anti-Atlas. Le thuya de Berbérie pénètre ici localement dans l'aride supérieur et il représente une limite arborée au contact des steppes. Cette formation est unique au Maroc, elle devrait être intégralement protégée.

Crédit photographique : Jean-Paul Peltier

Télécharger [1500x1125 px - 1 563,52 Ko]

Tetraclinis articulata (Vahl) Masters (Anti-Atlas mountains of Morocco) [photo 4/15]

Le thuya de Berbérie est très rare dans l'Anti-Atlas. La photo montre la Tetraclinaie résiduelle à euphorbe oursin, armoise blanche et arganier de Bou-Izakarn (calcaires et dolomie).

Crédit photographique : Jean-Paul Peltier

Télécharger [1417x941 px - 1 402,03 Ko]

Tetraclinis articulata (Vahl) Masters (Anti-Atlas mountains of Morocco) [photo 4/15]

Le thuya de Berbérie est très rare dans l'Anti-Atlas. La photo montre la Tetraclinaie résiduelle à euphorbe oursin, armoise blanche et arganier de Bou-Izakarn (calcaires et dolomie).

Crédit photographique : Jean-Paul Peltier

Télécharger [1417x941 px - 1 402,03 Ko]

Tetraclinis articulata (Vahl) Masters [photo 5/15]

Cône femelle solitaire d'environ 15 mm de diamètre, à 4 écailles ligneuses cordiformes, égales deux à deux, ornées dans leur partie supérieure d'un très petit ombilic pointu.

Crédit photographique : Jean-Paul Peltier

Télécharger [2048x1536 px - 463,85 Ko]

Tetraclinis articulata (Vahl) Masters [photo 5/15]

Cône femelle solitaire d'environ 15 mm de diamètre, à 4 écailles ligneuses cordiformes, égales deux à deux, ornées dans leur partie supérieure d'un très petit ombilic pointu.

Crédit photographique : Jean-Paul Peltier

Télécharger [2048x1536 px - 463,85 Ko]

Tetraclinis articulata (Vahl) Masters [photo 6/15]

Fleurs mâles réunies en chatons d'environ 7 mm situés à l'extrémité de courtes ramilles légèrement aplaties.

Crédit photographique : Fouad Msanda

Télécharger [1417x1045 px - 280,36 Ko]

Tetraclinis articulata (Vahl) Masters [photo 6/15]

Fleurs mâles réunies en chatons d'environ 7 mm situés à l'extrémité de courtes ramilles légèrement aplaties.

Crédit photographique : Fouad Msanda

Télécharger [1417x1045 px - 280,36 Ko]

Tetraclinis articulata (Vahl) Masters [photo 7/15]

Cône femelle solitaire d'environ 15 mm de diamètre, à 4 écailles ligneuses cordiformes, égales deux à deux, ornées dans leur partie supérieure d'un très petit ombilic pointu.

Crédit photographique : Jean-Paul Peltier

Télécharger [1654x1343 px - 503,77 Ko]

Tetraclinis articulata (Vahl) Masters [photo 7/15]

Cône femelle solitaire d'environ 15 mm de diamètre, à 4 écailles ligneuses cordiformes, égales deux à deux, ornées dans leur partie supérieure d'un très petit ombilic pointu.

Crédit photographique : Jean-Paul Peltier

Télécharger [1654x1343 px - 503,77 Ko]

Tetraclinis articulata (Vahl) Masters [photo 8/15]

Cône femelle solitaire d'environ 15 mm de diamètre, à 4 écailles ligneuses cordiformes, égales deux à deux, ornées dans leur partie supérieure d'un très petit ombilic pointu.

Crédit photographique : Jean-Paul Peltier

Télécharger [1654x1261 px - 582,93 Ko]

Tetraclinis articulata (Vahl) Masters [photo 8/15]

Cône femelle solitaire d'environ 15 mm de diamètre, à 4 écailles ligneuses cordiformes, égales deux à deux, ornées dans leur partie supérieure d'un très petit ombilic pointu.

Crédit photographique : Jean-Paul Peltier

Télécharger [1654x1261 px - 582,93 Ko]

Tetraclinis articulata (Vahl) Masters [photo 9/15]

Cône femelle solitaire d'environ 15 mm de diamètre, à 4 écailles ligneuses cordiformes, égales deux à deux, ornées dans leur partie supérieure d'un très petit ombilic pointu.

Crédit photographique : Fouad Msanda

Télécharger [1654x1336 px - 448,66 Ko]

Tetraclinis articulata (Vahl) Masters [photo 9/15]

Cône femelle solitaire d'environ 15 mm de diamètre, à 4 écailles ligneuses cordiformes, égales deux à deux, ornées dans leur partie supérieure d'un très petit ombilic pointu.

Crédit photographique : Fouad Msanda

Télécharger [1654x1336 px - 448,66 Ko]

Tetraclinis articulata (Vahl) Masters [photo 10/15]

Jeunes cônes femelles solitaire, à 4 écailles ligneuses cordiformes, égales deux à deux, ornées dans leur partie supérieure d'un très petit ombilic pointu.

Crédit photographique : Ralph Mangelsdorff

Télécharger [1957x1428 px - 239,55 Ko]

Tetraclinis articulata (Vahl) Masters [photo 10/15]

Jeunes cônes femelles solitaire, à 4 écailles ligneuses cordiformes, égales deux à deux, ornées dans leur partie supérieure d'un très petit ombilic pointu.

Crédit photographique : Ralph Mangelsdorff

Télécharger [1957x1428 px - 239,55 Ko]

Tetraclinis articulata (Vahl) Masters (Anti-Atlas mountains of Morocco) [photo 11/15]

Le thuya de Berbérie est très rare dans l'Anti-Atlas. La tetraclinaie résiduelle à euphorbe oursin, armoise blanche et arganier de Bou-Izakarn (calcaires et dolomie) représente les restes d'une forêt très xérophile qui dans le passé colonisait les piémonts septentrionaux de l'Anti-Atlas. Le thuya de Berbérie pénètre ici localement dans l'aride supérieur et il représente une limite arborée au contact des steppes. Cette formation est unique au Maroc, elle devrait être intégralement protégée.

Crédit photographique : Jean-Paul Peltier

Télécharger [1417x872 px - 1 270,79 Ko]

Tetraclinis articulata (Vahl) Masters (Anti-Atlas mountains of Morocco) [photo 11/15]

Le thuya de Berbérie est très rare dans l'Anti-Atlas. La tetraclinaie résiduelle à euphorbe oursin, armoise blanche et arganier de Bou-Izakarn (calcaires et dolomie) représente les restes d'une forêt très xérophile qui dans le passé colonisait les piémonts septentrionaux de l'Anti-Atlas. Le thuya de Berbérie pénètre ici localement dans l'aride supérieur et il représente une limite arborée au contact des steppes. Cette formation est unique au Maroc, elle devrait être intégralement protégée.

Crédit photographique : Jean-Paul Peltier

Télécharger [1417x872 px - 1 270,79 Ko]

Tetraclinis articulata (Vahl) Masters (Anti-Atlas mountains of Morocco) [photo 12/15]

Le thuya de Berbérie est très rare dans l'Anti-Atlas. La tetraclinaie résiduelle à euphorbe oursin, armoise blanche et arganier de Bou-Izakarn (calcaires et dolomie) représente les restes d'une forêt très xérophile qui dans le passé colonisait les piémonts septentrionaux de l'Anti-Atlas. Le thuya de Berbérie pénètre ici localement dans l'aride supérieur et il représente une limite arborée au contact des steppes. Cette formation est unique au Maroc, elle devrait être intégralement protégée.

Crédit photographique : Fouad Msanda

Télécharger [1417x983 px - 1 503,12 Ko]

Tetraclinis articulata (Vahl) Masters (Anti-Atlas mountains of Morocco) [photo 12/15]

Le thuya de Berbérie est très rare dans l'Anti-Atlas. La tetraclinaie résiduelle à euphorbe oursin, armoise blanche et arganier de Bou-Izakarn (calcaires et dolomie) représente les restes d'une forêt très xérophile qui dans le passé colonisait les piémonts septentrionaux de l'Anti-Atlas. Le thuya de Berbérie pénètre ici localement dans l'aride supérieur et il représente une limite arborée au contact des steppes. Cette formation est unique au Maroc, elle devrait être intégralement protégée.

Crédit photographique : Fouad Msanda

Télécharger [1417x983 px - 1 503,12 Ko]

Tetraclinis articulata (Vahl) Masters (Anti-Atlas mountains of Morocco) [photo 13/15]

Le thuya de Berbérie est très rare dans l'Anti-Atlas. La tetraclinaie résiduelle à euphorbe oursin, armoise blanche et arganier de Bou-Izakarn (calcaires et dolomie) représente les restes d'une forêt très xérophile qui dans le passé colonisait les piémonts septentrionaux de l'Anti-Atlas. Le thuya de Berbérie pénètre ici localement dans l'aride supérieur et il représente une limite arborée au contact des steppes. Cette formation est unique au Maroc, elle devrait être intégralement protégée.

Crédit photographique : Fouad Msanda

Télécharger [1417x821 px - 1 200,28 Ko]

Tetraclinis articulata (Vahl) Masters (Anti-Atlas mountains of Morocco) [photo 13/15]

Le thuya de Berbérie est très rare dans l'Anti-Atlas. La tetraclinaie résiduelle à euphorbe oursin, armoise blanche et arganier de Bou-Izakarn (calcaires et dolomie) représente les restes d'une forêt très xérophile qui dans le passé colonisait les piémonts septentrionaux de l'Anti-Atlas. Le thuya de Berbérie pénètre ici localement dans l'aride supérieur et il représente une limite arborée au contact des steppes. Cette formation est unique au Maroc, elle devrait être intégralement protégée.

Crédit photographique : Fouad Msanda

Télécharger [1417x821 px - 1 200,28 Ko]

Tetraclinis articulata (Vahl) Masters (Anti-Atlas mountains of Morocco) [photo 14/15]

Le thuya de Berbérie est très rare dans l'Anti-Atlas. La tetraclinaie résiduelle à euphorbe oursin, armoise blanche et arganier de Bou-Izakarn (calcaires et dolomie) représente les restes d'une forêt très xérophile qui dans le passé colonisait les piémonts septentrionaux de l'Anti-Atlas. Le thuya de Berbérie pénètre ici localement dans l'aride supérieur et il représente une limite arborée au contact des steppes. Cette formation est unique au Maroc, elle devrait être intégralement protégée.

Crédit photographique : Jean-Paul Peltier

Télécharger [1417x1063 px - 1 522,47 Ko]

Tetraclinis articulata (Vahl) Masters (Anti-Atlas mountains of Morocco) [photo 14/15]

Le thuya de Berbérie est très rare dans l'Anti-Atlas. La tetraclinaie résiduelle à euphorbe oursin, armoise blanche et arganier de Bou-Izakarn (calcaires et dolomie) représente les restes d'une forêt très xérophile qui dans le passé colonisait les piémonts septentrionaux de l'Anti-Atlas. Le thuya de Berbérie pénètre ici localement dans l'aride supérieur et il représente une limite arborée au contact des steppes. Cette formation est unique au Maroc, elle devrait être intégralement protégée.

Crédit photographique : Jean-Paul Peltier

Télécharger [1417x1063 px - 1 522,47 Ko]

Tetraclinis articulata (Vahl) Masters [photo 15/15]

Fleurs mâles en chatons  d'environ 7 mm situés à l'extrémité de courtes ramilles.

Crédit photographique : Ralph Mangelsdorff

Télécharger [2070x1440 px - 146,68 Ko]

Tetraclinis articulata (Vahl) Masters [photo 15/15]

Fleurs mâles en chatons  d'environ 7 mm situés à l'extrémité de courtes ramilles.

Crédit photographique : Ralph Mangelsdorff

Télécharger [2070x1440 px - 146,68 Ko]

Chargement en cours...