Ephedra altissima

Arbrisseau très rameux se comportant le plus souvent comme une liane qui s'élève dans les plus gros arbres. Feuilles linéaires, opposées ou par 3-4, soudées à la base en une très courte gaine, le plus souvent réduite à des écailles. Inflorescences formées de petits chatons pédonculés disposés en une panicule ramifiée et à la fois ample et lâche. Fleurs des pieds mâles réduites à un périanthe formé de 2 bractées d'où émerge une étamine portant soit 2 soit 3 anthères, s'ouvrant chacune par 2 pores. Chez les fleurs des pieds femelles un ou 2 ovules restant inclus; après fécondation les bractées qui l'entourent deviennent charnues, rouges (rarement blanches), et forment avec la ou les graines une sorte de baie.

On connaît au Sahara atlantique Ephedra rollandii Maire. Cette espèce est  très proche d’Ephedra altissima, pour la déterminer il faut mesurer les graines et faire des coupes anatomiques dans la tige. Ici Ephedra altissima est considéré comme un agrégat qui regroupe les deux espèces

Ephedra altissima Desf. #1

Ephedra altissima Desf. [photo 1/9]

Liane sur arganier

Crédit photographique : Annie Garcin

Télécharger [2160x1677 px - 1 113,77 Ko]

Ephedra altissima Desf. [photo 1/9]

Liane sur arganier

Crédit photographique : Annie Garcin

Télécharger [2160x1677 px - 1 113,77 Ko]

Ephedra altissima Desf. [photo 2/9]

Crédit photographique : Annie Garcin

Télécharger [1134x1512 px - 488,78 Ko]

Ephedra altissima Desf. [photo 2/9]

Crédit photographique : Annie Garcin

Télécharger [1134x1512 px - 488,78 Ko]

Ephedra altissima Desf. [photo 3/9]

Crédit photographique : Annie Garcin

Télécharger [1512x1185 px - 255,18 Ko]

Ephedra altissima Desf. [photo 3/9]

Crédit photographique : Annie Garcin

Télécharger [1512x1185 px - 255,18 Ko]

Ephedra altissima Desf. [photo 4/9]

Jbel Deramane, Sahara atlantique (22° 37' N - 14° 28' W)

Crédit photographique : Annie Garcin

Télécharger [1920x1440 px - 358,28 Ko]

Ephedra altissima Desf. [photo 4/9]

Jbel Deramane, Sahara atlantique (22° 37' N - 14° 28' W)

Crédit photographique : Annie Garcin

Télécharger [1920x1440 px - 358,28 Ko]

Ephedra altissima Desf. [photo 5/9]

Crédit photographique : Annie Garcin

Télécharger [1512x1134 px - 351,87 Ko]

Ephedra altissima Desf. [photo 5/9]

Crédit photographique : Annie Garcin

Télécharger [1512x1134 px - 351,87 Ko]

Ephedra altissima Desf. [photo 6/9]

Crédit photographique : Bernadette Baud

Télécharger [1440x1225 px - 610,09 Ko]

Ephedra altissima Desf. [photo 6/9]

Crédit photographique : Bernadette Baud

Télécharger [1440x1225 px - 610,09 Ko]

Ephedra altissima Desf. [photo 7/9]

Cônes femelles

Crédit photographique : Annie Garcin

Télécharger [2400x1824 px - 504,05 Ko]

Ephedra altissima Desf. [photo 7/9]

Cônes femelles

Crédit photographique : Annie Garcin

Télécharger [2400x1824 px - 504,05 Ko]

Ephedra altissima Desf. [photo 8/9]

Cône femelle : 2-3 paires décussées de bractées (qui deviendront rouges et charnues à maturité). Chaque ovule possède un tégument simple et membraneux prolongé en un micropyle tubulaire qui reçoit le pollen.

Jbel Deramane, Sahara atlantique (22° 37' N - 14° 28' W)

Crédit photographique : Annie Garcin

Télécharger [1800x2400 px - 680,53 Ko]

Ephedra altissima Desf. [photo 8/9]

Cône femelle : 2-3 paires décussées de bractées (qui deviendront rouges et charnues à maturité). Chaque ovule possède un tégument simple et membraneux prolongé en un micropyle tubulaire qui reçoit le pollen.

Jbel Deramane, Sahara atlantique (22° 37' N - 14° 28' W)

Crédit photographique : Annie Garcin

Télécharger [1800x2400 px - 680,53 Ko]

Ephedra altissima Desf. [photo 9/9]

Jbel Deramane, Sahara atlantique (22° 37' N - 14° 28' W)

Crédit photographique : Annie Garcin

Télécharger [1080x1440 px - 132,15 Ko]

Ephedra altissima Desf. [photo 9/9]

Jbel Deramane, Sahara atlantique (22° 37' N - 14° 28' W)

Crédit photographique : Annie Garcin

Télécharger [1080x1440 px - 132,15 Ko]

Chargement en cours...